Ce site à propos du Conwip est le résultat de plusieurs années d’expérience sur la mise en œuvre de pilotage en flux tiré par la méthode Conwip dans des secteurs d’activité très divers.

J’ai d’abord eu l’opportunité de tester cette méthode dans le domaine de la fabrication de montres mécaniques très haut de gamme. La complexité et la précision des opérations ainsi que la très grande diversité des pièces rendaient impossible la mise en place de méthodes traditionnelles de flux tiré de type kanban. La solution du Conwip s’imposait. Elle a permis de diviser par 7 les délais de fabrication de pièces d’horlogerie, améliorant ainsi considérablement la disponibilité des composants pour le montage qui suivait. La méthode Conwip est devenu le standard de fabrication de cette Manufacture et son déploiement sur les autres types de pièces se poursuit.

J’ai ensuite appliqué la méthode Conwip sur des lignes de réparation en aéronautique. Ici encore, les techniques de kanban classique, de kanban générique ou encore de kanban d’emplacement n’étaient pas adaptées. Ceci en raison de la diversité des sous-ensembles à réparer et aussi de la variabilité du temps de réparation pour chaque produit. Appliquée sur plusieurs chantiers pilotes de divers sites de l’entreprise, la méthode Conwip a ensuite rapidement été adoptée comme standard de pilotage.

D’autres déploiements ont suivi :

  • en manufacture horlogère à nouveau, sur d’autres types de pièces,Conwip Areva
  • en logistique hospitalière pour piloter en Conwip une unité centralisée de stérilisation d’instruments de blocs opératoires, pour lesquels le délai de retour en disponibilité est essentiel,
  • en production mécanique lourde pour des fabrications de pièces variées utilisant les mêmes moyens de production, et pour lesquels le manque de régularité de commande empêchait la mise en place de kanban.

 

L’utilisation d’un Conwip au quotidien est très simple car basée sur du management visuel. En revanche, sa conception reste relativement complexe car il faut déterminer le nombre de tickets, les tailles de lots et la position des indicateurs de pilotage. Ces calculs scientifiques font appel à la théorie des files d’attente et à la théorie des contraintes.

En l’absence d’outils spécifiques adaptés au calibrage d’une ligne en Conwip, j’ai créé la société WipSim sas qui diffuse le logiciel WipSim (Work In Process SIMulation) de conception de lignes en Conwip. Ce logiciel est à présent utilisé par de nombreux industriels pour concevoir de nouvelles lignes en Conwip, pour recalibrer régulièrement leurs lignes existantes, et aussi pour détecter grâce aux algorithmes de théorie des contraintes incorporés dans le logiciel les actions Lean d’amélioration les plus rentables.

 

linkedin20x20Patrick Burlat